Blog

  • Home
  • Marilyne
  • 10 façons simples de réduire ses déchets en famille.

10 façons simples de réduire ses déchets en famille.

Il existe tellement de façon de réduire nos déchets et quand on introduit ce mode de vie dans notre quotidien, on devient créatifs. On trouve différentes alternatives pour faire du bien à la planète, celle qui nous offre tant. En devenant Maman, ça m’est d’autant plus important et je m’assure de faire des choix conscients et écologiques en tout temps. Voici donc une petite liste de ce que je fais pour atteindre l’idéal du zéro déchet.

 

  1. Achetez en vrac

Oh oui! En plus, j’adore ça! Tellement simple, écologique et économique. Ce qu’il faut? Des contenants et une boutique près de chez vous! Pour ma part, j’achète chez Simplement Vrac à Saint-Sauveur (tout est biologique!) pour les aliments et Terre à soi (Prévost) pour les produits de la maison. Je prends tout ce que je peux en vrac : beurre d’arachide, tamari, huile d’olive, pâte, noix, fruit séchés, savon à vaisselle, cristaux de soude, beurre de karité, huile de coco… Il y a tellement de choix, pourquoi s’en privé?

 

  1. Faire ses produits ménagers

Je fais mes produits depuis plus de deux ans et j’utilise les mêmes contenants. C’est important pour moi d’utiliser des produits qui ne sont pas toxiques pour ma famille et moi. Le vinaigre est mon meilleur ami, accompagné des huiles essentielles. Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur cet article.

 

  1. Utiliser des essuie-tout lavables

C’est ma découverte de l’année! J’adore cela. Kliin, une entreprise québécoise, en fait de si beaux! Tellement absorbant et efficace! Vraiment pratique avec un bébé qui à débuter l’alimentation avec la DME.

 

  1. Choisir des cotons démaquillants lavables

Une façon simple et rapide de réduire ses déchets quotidiens. J’utilise ceux de Oko Créations, ils sont vraiment doux. Je me démaquille avec de l’huile de jojoba ou le liniment que je fais pour les foufounes de ma fille.

 

  1. Choisir les couches lavables

Il est évident que choisir cette option est d’autant plus écologique qu’économique quand on sait qu’une couche jetable prend plus d’une centaine d’années à se décomposer. Avec un bébé, on e prend en moyenne 8 par jour. Je vous laisse faire le décompte! Une fois la routine établie, je vous promets que ça se fait comme un charme. Il suffit de laisser à tout le monde le temps de s’adapter.

 

  1. Utiliser des lingettes lavables

Tellement facile à faire et économique! Il en faut une bonne quantité, mais une fois que vous avez votre lot, c’est très simple. J’ai acheté du tissu pour 7$ et une amie a utilisé sa surjeteuse pour faire les bords. J’ai eu 30 lingettes pour ce prix! Je les amène également dans mon sac à couche. Il y a toujours un lavabo en sortie pour les mouiller et changer bébé!

 

  1. Se procurer des sacs à fruits et légumes

J’adore cela. J’utilise ceux de  SakSac  une entreprise d’ici. C’est une alternative parfaite au sac en plastique qu’on retrouve à l’épicerie. Ils nous seront utiles pour de nombreuses années.

 

  1. Composter

Pour nous, c’était une évidence. Tellement facile lorsque notre ville ramasse le bac brun chaque semaine. Sinon, vous trouverez plusieurs articles sur le sujet afin de faire votre propre composte. Par exemple, avec l’aide d’un composteur à la maison. Plusieurs municipalités offrent des subventions (c’est notre prochaine étape!)

 

  1. Choisir des pailles réutilisables.

On sait maintenant que les pailles sont vraiment dommageables pour la planète. De nombreuses entreprises offrent maintenant des alternatives écolos! Paille en acier inoxydable, en bambou… je suis certaine que vous y trouverez votre compte!

 

  1. Faire ses produits corporels

Si vous avez lu mon précédent article, vous savez à quel point j’adore faire les choses moi-même pour de nombreuses raisons! Je vous encourage vraiment à tenter le coup à votre tour!

 

Petit bonus : 11. S’abonner au panier biologique.

Équiterre offre des paniers de légumes biologique et local dans son programme fermier de Famille, il existe aussi le Jardin des Anges, les paniers de la ferme Lufa…. Informez-vous à ce sujet. C’est vraiment une belle alternative aux épiceries traditionnelles!

 

Voilà donc des petits gestes simples à introduire dans vos vies pour réduire notre impact sur l’environnement. Une fois la transition faite et la routine installées, tout ira merveilleusement bien. C’est les petits gestes quotidiens qui font une différence. Acheter, c’est voté. On se doit donc de choisir minutieusement ou vont nous sous et à qui nous les donnons. Les entreprises d’ici offrent énormément d’alternatives écologiques! Je vous souhaite de faire de belles découvertes.

 

 

Comments:

Leave a Comment

Your email address will not be published.